aménager un bureau écologique et écoresponsable

Si hier l’écologie revêtait une importance particulière dans les esprits individuels, elle se déploie à présent avec force au sein de toutes les sphères, qu’elles soient privées ou publiques. L’entreprise intègre de fait une actualité chère aux yeux des salariés : l’éco-responsabilité au travail. Au-delà de mettre en exergue les valeurs responsables d’une société, il s’agit pour les entreprises aujourd’hui de refléter leurs propres convictions. Il s’agit également de donner du sens à leurs actions en faveur d’une empreinte écologique réduite. L’aménagement d’espaces professionnels fait partie intégrante de cet enjeu. Il opte pour du mobilier écologique, des matériaux plus respectueux de l’environnement, une organisation de l’espace de travail adaptée et repensée pour faciliter les actes responsables.

Le choix d’un mobilier professionnel éco-responsable

Choisir un mobilier éco-responsable est une action qui vise à sélectionner des meubles dont l’empreinte écologique globale est la plus réduite possible. Cette empreinte est calculée, non pas uniquement sur la composition du mobilier, mais bien sur l’ensemble de la chaîne de fabrication du meuble (le transport, l’utilisation…). L’idée évoquée ici est la suivante : sélectionner un mobilier qui soit conçu chez des prestataires eux-mêmes engagés. Ce point est précisé dans les certifications obtenues par ces derniers. On note par exemple les certifications FSC, PEFC, TFT dans le cadre des fabricants de mobilier en bois. La logistique et la distribution entrent également en jeu du fait de leur impact non négligeable sur l’environnement (label Objectif CO²). On préfère donc un mobilier produit localement, avec le moins de sous-traitants possible et avec la suppression du suremballage et l’utilisation d’un emballage durable moins polluant. Enfin, la conception se doit d’être pensée en tenant compte de la fin de vie du mobilier. Les éléments du mobilier doivent être constitués de plusieurs éléments distincts et être démontables. Cela permet une réparation et un recyclage facilités (norme Ecolabel Européen).

Le choix de composants alternatifs

Le mobilier professionnel a connu de multiples changements au gré des différentes modes en place. Si le plastique disposait d’une bonne réputation dans les années 70-80, il est désormais montré du doigt pour son caractère polluant. Votre aménagement de bureau sera d’autant plus écoresponsable qu’il favorisera des composants alternatifs :

  • Limitation des solvants chimiques au profit d’éléments plus naturels à l’image des huiles naturelles en remplacement des vernis
  • Des faux plafonds écologiques
  • Des peintures Bio à hauteur de 95 à 98%
  • Des peintures naturelles = Huile de lin, soja…
  • Des peintures Ecolabel ou NF environnemental
  • Des sols et revêtements plus respectueux de l’environnement. Sur ces derniers, on peut notamment choisir des fournisseurs adhérant au programme ReSart, ou disposant du label GUT. Ce dernier label concerne les produits dont la fabrication est réalisée de manière écologique et pensée dans le souci d’une meilleure recyclabilité.

Dans le même ordre d’idée, le mobilier lui-même peut prendre une nouvelle forme (ex : du mobilier en carton double cannelure). Outre sa facilité de conception et de façonnage, le carton permet d’accueillir des teintes naturelles et des colles alternatives écologiques. Pour du mobilier plus pérenne, il est possible de choisir des meubles en acier. Cette matière vous garantit un recyclage total, ou bien du bois massif comportant les certifications citées précédemment dans le cadre de la gestion durable des forêts. D’autres matériaux sont moins connus mais progressent actuellement sur le marché du mobilier : les biomatériaux. Il est question ici de matières naturelles alimentaires (blé, maïs, soja) et non alimentaires (algues, déchets…). Enfin, certains mobiliers se parent d’ores et déjà de fibres végétales idéales pour leur côté écologique à l’image du bambou, du rotin ou du jonc de mer.

Le choix du local

L’agence AFCB sélectionne pour votre entreprise un mobilier produit localement, ou à défaut, dans le cas d’un mobilier bien spécifique, un mobilier produit dans une zone géographique limitée. La conception sur mesure est également réalisée dans le souci de produire en France la majorité des éléments (bureau, table, rangements…). Le choix du local se justifie d’autant plus en mobilier que le made in France est également synonyme de créativité et d’innovation. Outre la traçabilité des produits, vous vous assurez un rendu et une qualité premium ainsi qu’une durabilité dans le temps.

La tendance éco-design au service de votre aménagement responsable

Opter pour du mobilier écologique et responsable ne signifie pas pour autant rogner sur le design. En effet, les innovations du marché ont permis de mettre en lumière un nouveau groupe de créateurs et designers autour d’un projet commun : l’éco-design. Ce mouvement éco-sympathique intègre à part égale l’éthique à l’esthétique dès la phase de conception du mobilier. Il s’agit ainsi de sélectionner des composants écologiques ou alternatifs. Il s’agit également de proposer des finitions et autres traitements plus eco-friendly et tout autant qualitatif, et de réfléchir dès à présent sur le recyclage des produits et donc à la gestion des déchets qui en sont induits. L’approvisionnement est réalisé en circuit court, le made in France renforcé, et l’appel aux entreprises d’insertions renforcé.

D’autres solutions d’aménagements écologiques en entreprise

L’aménagement responsable d’espaces professionnels va au-delà des choix de mobilier ou de matériaux. Il s’agit également de repenser l’ensemble des actions possibles pour chaque entité au sein de l’entreprise. Ainsi, l’aménagement peut prendre en compte les solutions alternatives telles que :

  • La mise en place de poubelle de tri commune, suppression des corbeilles individuelles
  • La favorisation des mobilités alternatives pour les salariés souhaitant se rendre sur leur lieu de travail en vélo, véhicule électrique ou hybride par exemple via un aménagement extérieur adapté
  • L’accentuation de la végétalisation des espaces de travail que ce soit en intérieur ou en extérieur. Cela vient recréer un environnement proche d’un paysage naturel
  • La mise en avant de l’up-cycling individuel mais également au niveau de l’ensemble de l’entreprise avec la réutilisation du mobilier pour un usage détourné voire repensé.
  • Le renforcement du télétravail au sein de l’organisation. Cela réduit le nombre de salariés présents simultanément dans vos locaux.
  • La création d’une ventilation naturelle lors d’un réaménagement de bureaux…
  • L’utilisation d’équipements électriques économes en énergie (éclairage, climatisation, chauffage…)

Vous souhaitez être accompagnés dans l’aménagement d’espaces professionnels responsables ?

Vous aimerez aussi :

Leave a Comment